Les intervenants

Osez partir à vélo souhaite promouvoir le voyage à vélo sous toutes ses formes et donner envie à chacun de se lancer.

Cette édition 2021 vous permettra de rencontrer des voyageurs qui ont l’expérience
du voyage en famille ou en solitaire, le voyage au long cours, le voyage écolo…

La famille Richard à vélo

En famille, l’Europe à vélo :  Un périple de 6 mois pour parcourir l’Italie, l’Albanie, la Grèce, la Macédoine, la Serbie, la Hongrie… mais aussi un voyage mythique sur la via Appia, dans les pas d’Ulysse, de Léonidas et d’Alexandre, avant de traverser les Balkans de Scandenberg et de Tito.
« On est sûr d’une chose après ce petit tour d’Europe de 5600km. »

https://sixmoissixcycles.weebly.com/

Fanny, seule en vélo

Compliqué ou pas de voyager seule à vélo ?
Fanny est partie seule, au cours de l’été 2020, sur les routes européennes avec pour point de chute les magnifiques fjords de Norvège.

Elle raconte l’histoire de ce voyage à vélo fait de sensations, de multiples rencontres et de poésie des paysages.

Florian Danielo, globe trotteur anti-déchets

En 2016, Florian rentre en France après un tour de l’Europe à vélo. Au cours de ce voyage, il se rend compte de l’importance de la problématique des déchets. Les voyages suivants lui permettront de de passer à l’action en tentant de sensibiliser et éveiller les consciences lors de ses futurs voyages.

https://www.cycleantrip.com/

Katell et Andrès : vers l’infini et au-delà…

« A notre premier coup de pédales, nous n’avions qu’un seul objectif. Aller le plus loin possible. Et d’une certaine manière nous sommes fiers de pouvoir dire que c’est ce que nous avons fait. Rapatriés en avril 2020 à cause du Covid, après 1 mois de confinement indien, nous avons tout de même parcouru 16 500 km depuis la Bretagne. Avec du recul, rien d’impossible. Pourtant, avec 2 vélos d’occas qui ne payaient pas de mine… »

Nicolas Grammatico

Nicolas a eu une toute autre vie que celle qu’il mène aujourd’hui. Ancien consultant informatique auprès d’une banque à Paris, Nicolas, 32 ans, s’est installé avec sa compagne dans un chalet de 20 m2, à Tréglamus dans les Côtes d’Armor, où il assemble et vend des vélos d’occasion.

https://lesroutesdelatransition.fr/

 

Ollivier Rault

En 2019, Olivier est venu plusieurs fois à l’atelier de Vélo Utile pour réparer un vieux vélo. Il l’a remis en état.  Quelques semaines plus tard, il s’envolait pour un périple en Nouvelle Zélande. Il viendra nous raconter…

 

Vincent Berthelot, facteur humain

Au moment de prendre sa retraite, Vincent veut partir pour un long voyage à vélo. Mais peu lui importe la destination. Lui vient alors l’idée de transporter des lettres manuscrites qu’il s’engage à remettre en mains propres. Les adresses dessinent son parcours, constellation de lieux et de rencontres. Dans sa besace, des messages importants, non urgents, mais remplis d’e motions et d’humanité.

Pour  en savoir plus sur le facteur humain … et l’agence.

Yannick Guillou, budget traveller

« Depuis de nombreuses années, après expérience, j’ai changé mon mode de voyage à vélo –environ 10000 km par an – et je pars avec quelque 6 kg tout compris (fringues, trousse de toilette, outils vélo, papiers, …), en visitant des dizaines de pays pour pas cher. »

L’association Girls on wheels

« Un groupe féminin de cyclistes parisiennes ! Elles roulent, elles s’amusent, elles défoncent ! » annonce leur page Facebook. Depuis 5 ans, une fois par semaine, elles se donnent rendez-vous, à Paris, pour pratiquer le vélo en soirée, tranquillement et entre filles.

https://www.facebook.com/pg/girlsonwheelsparis/

Juliette Provini, le bivouax au féminin

Partir seule à vélo peut en faire hésiter plus d’une. Mais pas Juliette qui compte déjà plusieurs voyages à son actif  !
Adepte du voyage à vélo sous toutes ses formes (entre amis, en famille, en solo), elle partage avec nous son plaisir de voyager seule et de poser son bivouac. Des conseils pratiques pour toutes celles qui n’ont pas encore osé…